• Site Conseil départemental
  • Site du CEEVO
  • Site de Val d'Oise Tourisme
  • Site de la maison Départementale des personnes handicapées
  • Site du SDIS
  • Site Val d'Oise Technopole
  • Site Val d'Oise habitat
  • Site Val d'Oise SEMAVO
  • Site Val d'Oise CODERPA
  • Site Val d'Oise Archives départemental
  • Site Val d'Oise musée archéologique
  • Site Val d'Oise Le musée de l'Outil
  • Site Val d'Oise La maison du docteur Gachet
  • Site Val d'Oise L'abbaye de Maubuisson
  • Site Univers impressionniste Château d'Auvers
  • Site château de la Roche-Guyon
  • Site Valdoise MyBalade
  • Site Île de loisirs Cergy-Pontoise
  • Site RDV valdoise, l'Agenda
  • Site RéVOdoc Val d'Oise
  • Site Val d'Oise Actions éducatives
  • Site Val d'Oise anper95
  • Site Val d'Oise SUB en ligne
  • Site caue95
  • Site codes95
  • Site debitex telecom
  • Site maximilien
/
/
/
Les risques liés au grand froid

Les risques liés au grand froid

Les périodes exceptionnellement froides peuvent avoir des conséquences graves sur l'organisme humain notamment chez les personnes vulnérables (sans domicile fixe ou vivant dans des bâtiments mal isolés...).

Le froid extrême demande à mon corps de faire des efforts supplémentaires sans que je m'en rende compte. Mon coeur bat plus vite pour éviter que mon corps se refroidisse. Cela peut être particulièrement dangereux pour les personnes âgées et les malades chroniques...

Le "grand froid" en questions

  • Grand Froid

    01- Quels sont les risques en cas de grand froid ?

    En cas d'efforts physiques en plein air, il y a un risque d'aggraver d'éventuels problèmes cardio-vasculaires.

    A rester trop longtemps dans le froid, il y a un risque que les extrémités du corps deviennent d'abord rouges et douloureuses, puis grises et indolores (gelures). Il y a alors un risque d'amputation.

    Si je reste également dans le froid trop longtemps, ma température corporelle peut descendre en dessous de 35 °C, je suis alors en hypothermie.

    Mon corps ne fonctionne plus normalement et cela peut entraîner des risques graves pour ma santé.

  • Grand Froid

    02- S'organiser à l'avance pour rester chez soi ?

    En cas de forte baisse du thermomètre, de période de grand froid, il vaut mieux éviter au maximum de sortir de chez soi et donc s'organiser à l'avance.

    - Prévoir de l'eau et des produits alimentaires ne nécessitant pas de cuisson (risque de gel des canalisations ou de coupure d'électricité).
    - Donner des nouvelles à mes proches, et contacter ceux qui sont seuls.
    - En cas d'isolement ou de maladie, il faut se faire connaître auprès de sa mairie.
    - Prévoir des piles pour écouter les consignes des pouvoirs publics à la radio, même en cas de coupure d'électricité.
    - Avoir tous les médicaments nécessaires en cas de besoin, et particulièrement en cas de traitement régulier.
    - Chauffer sans surchauffer : vérifier le bon état de marche de l'installation de chauffage, et ne pas boucher les aérations, et aérer lelogement une fois par jour.

  • Grand Froid

    03- Quelles sont les précautions en cas de sortie ?

    En cas de sortie, il est nécessaire de suivre certaines précautions afin de minimiser les risques d'hypothermies et de gelures.

    - Couvrir particulièrement les parties du corps qui perdent de la chaleur : tête, cou, mains et pieds.
    - Se couvrir le nez et la bouche pour respirer de l'air moins froid.
    - Eviter de sortir le soir car il fait encore plus froid.
    - Mettre de bonnes chaussures pour éviter les chutes sur un sl glissant.
    - Se nourrir convenablement, et ne pas boire d'alcool car cela ne réchauffe pas.
    - Ne pas faire d'efforts physiques, comme porter des objets lourds...
    - Mettre plusieurs couches de vêtements, plus un coupe-vent imperméable.

  • Grand Froid

    04- Comment reconnaître les signes annonciateurs de l’hypothermie ?

    L'hypothermie est définie comme la baisse de la température centrale du corps. Chez l'homme, la température normale varie selon les individus et au cours de la journée entre 36°C et 37.5°C. Lorsque la température est inférieure à 35°C on parle d'hypothermie. L'hypothermie est secondaire à une exposition de l'organisme au froid de manière prolongée. En réponse à cette exposition, le corps va augmenter sa production de chaleur, par l'intermédiaire des frissions et va privilégier l'apport de sang aux organes les plus importants. A noter que contrairement aux idées reçues, la prise d'alcool ne réchauffe pas, mais diminue les capacités d'adaptation à l'hypothermie.

    Les symptômes de l'hypothermie sont les suivants :

    • Frissons et grelottements
    • Somnolence, fatigue, baisse de la force musculaire
    • Perte d'équilibre
    • Difficulté à manipuler les objets
    • Difficulté à parler normalement
  • Grand Froid

    05- Comment reconnaître les signes annonciateurs des gelures ?

    Les gelures sont des lésions dues au froid généralement localisées aux orteils (57% des cas), aux doigts (46% des cas) et à la face (17% des cas). Elles se produisent à des températures inférieures à 0°C, mais aussi à des températures comprises entre 0°C et 10°C (dans les cas d'expositions prolongées, surtout en milieu humide).
    Leur étendue et leur profondeur sont fonction de l'intensité du refroidissement.
    Les gelures superficielles représentent 74% des cas et vont guérir sans séquelles en moins de 15 jours. Les gelures profondes représentent 26% des cas et laissent des séquelles qui peuvent nécessiter l'amputation des zones touchées.


    Au début les signes sont :

    • Rougeur de la peau
    • Sensation de douleur ou de brûlure


    Puis au stade de gelure :

    • Décoloration de la peau
    • Apparition de taches blanchâtres
    • Sensation d'engourdissement

Les conseils du Ministère de la Santé et de l’Inpes

Voir la plaquette

Restez connectés

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez connectés et suivez toute notre actualité et nos derniers événements grâce à notre newsletter mensuelle !

Les dernières infos sur @valdoise